dimanche 26 novembre 2017

Tested : SimScale

Aujourd'hui j'ai testé l'utilisation de SimScale, un outil en ligne de simulation physiques (fluides, mécaniques, etc.).


Découvert via cet article de Fabbaloo. Il tombe à pic car la veille on essayait de calculer le comportement d'une réduction pour un petit ventilateur (pour la FoldaRap).
Et puis surtout, comme Github ou d'autres services, ils proposent une formule "Community" où le projet de simulation est publique, et en contrepartie l'utilisation du service est gratuite.

L'inscription se fait de manière classique.
Le site propose un rapide tour d'horizon pas-à-pas pour repérer les boutons et fonctions, et nous suggère de commencer la prise en main avec un tutoriel.
J'ai choisi le deuxième, dans le domaine des fluides, et ai pu apprécier les étapes bien guidées et surtout les explications visuelles de chaque choix et de leurs conséquences (par exemple entre deux méthodes de maillages du modèle 3D, selon le type de simulation qui s'en suivra).


Les dernières étapes sont assez techniques, je ne sais pas si je saurais rentrer les bons paramètres lors de mon premier projet. On va voir :)

Après avoir réalisé ce premier tutoriel j'en ai profité pour tout de suite mettre en pratique ce que je venais d'apprendre avec mon conduit peaufiné la veille.


Première difficulté : apparemment même si on peut travailler à partir d'un format STL, il n'arrivait pas à identifier une face sur le maillage, ce qui est problématique pour définir la zone à considérer comme "entrée" ou "sortie". J'ai d'abord essayé de simplifier le modèle en enlevant la partie cylindrique : pas mieux.


Deuxième tentative, après avoir reconstruit le même volume mais dans FreeCAD pour l'importer en tant que format de fichier IGES.


Cette fois des faces sont reconnues, il y a même un peu trop de choses.


En fait le solide n'est pas étanche et pose problème pour le calcul du maillage.

En creusant un peu plus la documentation, je lis qu'ils recommandent le format STEP.
Nouvel export depuis FreeCAD : effectivement cette fois j'ai bien une coque étanche !


Je sélectionne toutes les faces et lance le maillage.


Le résultat est bon et permet cette fois la sélection de faces.


Et la simulation :)



Si vous voulez jouer avec, le projet est ici.
Me reste encore à comprendre comment utiliser les nombreux réglages et paramètres, mais ça pourrait être un outil utile en tout cas.

dimanche 19 novembre 2017

Première réplication de la FoldaRap 3 avec le Centre Social de Chemillé

Atelier FoldaRap Chemillé

Comme annoncé, mi-novembre on a organisé une mise à jour de FoldaRap au Centre Social de Chemillé. Notamment pour les différentes structures qui ont eu l'occasion d'en construire une ces dernières années.

Jour 1
Atelier FoldaRap Chemillé

2 machines !
Début du démontage/remontage pour Pierre et Martin/Vincent/Yvan
On doit s'arrêter tôt pour laisser la place à l'atelier couture.

Jour 2
Atelier FoldaRap Chemillé

4 machines de plus !
jeudi ça se termine tard, avec en plus des visites du Boc@l.

Atelier FoldaRap Chemillé

Atelier FoldaRap Chemillé

Jour 3
Atelier FoldaRap Chemillé
3 machines terminées : c'est super chouette de voir une idée se répliquer et fonctionner ^^
1 ancienne réparée

Jour 4 matin
Les 3 dernières machines
En parallèle, Repair Café, Café maintenance surjeteuse, et d'autres, les pièces fourmillent de monde c'est sympa à voir !
(le coté FabLab = place de village)

Jour 4 après-midi
Tenu d'un stand à Citée Métisse :)

Jour 4 soir
Pour terminer, les ZECléctiques collection d'Automne, et 3 souvenirs :
The Loire Valley Calypsos
Steve-n-Seagulls
Jambinai (particulièrement les instruments traditionnels)

samedi 4 novembre 2017

Pour un salaire à vie

Plusieurs personnes m'ont parlé du concept de salaire à vie, aujourd'hui j'ai enfin pris le temps de me renseigner et effectivement je comprends mieux en quoi cette idée est révolutionnaire et pourquoi c'est vers cet idéal de société qu'il faut se diriger (et qu'il faudra lutter pour y arriver).

Quand l'idée du revenu de base a commencé à gagner du terrain, notamment avec le référendum Suisse, je n'avais pas saisis alors la nuance qui faisait dire à Franck Lepage qu'il valait mieux un salaire à vie. Par la suite c'est lors d'une formation qu'un participant me conseillait de voir une vidéo sur le sujet (comme j'ai toujours une image sur le revenu de base dans mes présentations). Et enfin, récemment, c'est en passant sur le stand du Réseau-Salariat, à la Fête de l'Huma, qu'un dernier rappel m'était fait sur cette notion.


Je ne saurais mieux vous suggérer que de vous aussi faire ce même cheminement :
  1. http://www.reseau-salariat.info/
  2. http://www.reseau-salariat.info/6a2aa40dce09799c0cadcbffcef31985
  3. https://www.youtube.com/watch?v=uhg0SUYOXjw
  4. http://www.reseau-salariat.info/0b04e3309b01d6f8be893e6e9f7604e5
De la dernière vidéo on partagera le constat qu'on est actuellement plutôt sur une trajectoire vers ce qu'il appel "infra-emploi". Et que, comme de nombreux autres, j'ai cherché à échapper à l'employeur en allant vers le marché des bien et des services, avec mon activité propre.
Si dans ce modèle la propriété lucrative reste présente, ne peut-on espérer que la logique des biens communs permette de transformer cette défaite en une issue pas si malheureuse ? En pensant scénario probable, car malgré que le salaire-à-vie puisse être vu comme plus souhaitable, il en sera aussi plus difficile à conquérir.

Edit : après cette dernière vidéo, ok c'est une partie, biens communs pourrait s'apparenter à une copropriété d'usage des moyens de production, reste l'autre moitié nécessaire avec le salaire à vie.