mardi 31 octobre 2017

OctoberMake17 & RFFLabs

IMG_20171029_111913
Petite visite de l'Atallier, FabLab de Moulins, qui organisait l'événement.

Fin octobre avait lieu un rassemblement du Réseau Français des FabLabs, l'occasion de reprendre contact et revoir plein d'amis :D
Voir l'article de Makery pour plus de détails.

#OpenBadges
J'y ai forcément parlé de ma nouvelle passion pour les Open-Badges. Sujet justement évoqué par Matthieu du Dôme à Cean pendant les créneaux "open-mic" avec notamment ce passage sur France Inter, j'en ai profité pour le rejoindre et remontrer cette vidéo de DIY.org qui m'inspire toujours :



Au retour j'ai fais étape par la Lorraine, pour voir les dernier avancements coté OpenEdge & Alchimies : l'usine dans la zone artisanale de Dieuze s'aménage peu à peu. J'y repasserais probablement en début d'année pour voir comment diffuser la nouvelle version de la FoldaRap.

IMG_20171030_104543

IMG_20171030_104554

lundi 23 octobre 2017

5100 personnes au Festival-D

Après deux éditions à Nantes, le Festival D à Angers aura donc vu passer pas mal de monde.


Pour ma part je venais y présenter la dernière mouture en cours de la FoldaRap.
Petit retour chronologique :

J-1

Festival-D 2017
un cliché qui en rappel un autre :D

Préparation, rassemblement de mes affaires et départ de zBis, tout tient dans un sac (le minimalisme c'est pratique).

Une fois à Angers, sur le chemin depuis la gare je croise Julien de Ping qui ramène des choses pour les festivités du soir. Arrivé sur place, je m'installe tranquillement pendant que le montage de la scénographie se termine.

Festival-D 2017

Festival-D 2017

Festival-D 2017

Festival-D 2017
Les crémaillères en Z ont été installées la veille ;)

Un petit tour par en haut pour la vue d'ensemble.

Festival-D 2017

Festival-D 2017

Pour l'inauguration ce soir une table ronde était organisée, on y parle culture numérique.
Le premier, Alain Giffard, sortait récemment de plusieurs dizaines d'années du coté des politiques publiques, il pouvait à présent plus facilement témoigner du constat de ce qu'il voyait : une impuissance à penser la technologie, le numérique, et agir en fonction. S'en suivit une intéressante mise en perspective de l'arrivée des Espaces Publiques Numériques, des animateurs multimédia, de la médiation, permettant de renforcer des capacités (empowerment), mais que le fossé se creuse quand même.

J-B Labrune a également pu faire une intéressante mise en perspective historique, mais pour ce qui concerne le terme "FabLab", concept cernant des pratiques investigué par le Grassroot Invention Group au MediaLab en 1997 par Baktiar Mikhak, en lien avec des communautés au Costa Rica, en Inde (Vykhram Hashram), où l'innovation est sociale, inclusive. Une petite parenthèse, le MIT s'inspirait du CNAM. Par la suite Neil arrive avec une vision plus ingé, moins communauté, tandis qu'Hod Lipson portait plutôt la vision d'origine, plus communauté et montée en compétence. Bref, l'histoire n'en retiendra malheureusement pas tout ces détails. Et tristement la ville d'Angers pense que la Citée des Objets Connectés est un super FabLab, sauf que ça n'en est pas un puisque uniquement envisagée dans une vision d'incubation entrepreneuriale.
Il a notamment employé un terme, que je trouve approprié, au sujet de ce type de lab : "hors-sol". On arrive à faire pousser des plantes sans écosystème, mais comme pour le steak de synthèse, ont-elles du goût ? Sans terreau, sans racines, sans communautés, ces lieux n'ont pas de saveurs, et je dirais même pas de résilience (je ne peux m'empêcher d'expliquer un peu ainsi la récente faillite de Techshop, avec en plus le fait qu'il est plus agile de faire à une échelle raisonnable qui ne mobilise que peu de ressources).

Ce qui se retrouvait dans le discours de l'élue au numérique de la ville (ils pensent avoir un FabLab), parlant surtout d'ingé peu de communauté. Impression renforcée par les remarques de nombreux visiteurs qui, appréciant nos projets, auraient souhaités eux-aussi avoir accès à un FabLab (ouvert aux particuliers, pas qu'aux entreprises).

Jour 1 et Jour 2
Voir l'album du site du Festival, les photos seront de meilleurs qualité que les miennes, et puis surtout dans ce genre de situation, être exposant ne laisse pas trop le temps d'aller voir les autres (de l'intérêt d'arriver la veille pour se croiser).

Dans les 2-3 projets qui m'auront marqué : le stand voisin avec leurs instruments de musiques (façon un peu Theremine), le Dhaum (un genre de Simon mais dans l'espace), du dessin à la scie sauteuse et au feutre...
Festival-D 2017

Festival-D 2017

Et puis OpenFabrick, dont le concept est simple et super : réutiliser les chutes de Castorama (où ils travaillent) pour tailler dedans des modules à assembler, constituant un genre de Meccano libre, où les pièces d'assemblage sont imprimées en 3D et personnalisables.
De leur coté ils ont bien aimé la FoldaRap, aussi pour le plateau chauffant et la cohérence de la philosophie du libre (ils utilisent des Neva). De quoi imaginer une future étape du coté de Lille ;-)

Au final 5100 personnes sont venues, nous diras l'organisation quelques semaines plus tard. Heureusement ils avaient prévu bouteilles d'eau et bonbons au miel pour les exposants, et c'est vrai que, comme en général lors de ce genre d'événement, il y avait un flot assez constant de visiteurs.

J'en retiens des échanges intéressants et 3-4 contacts qui se poursuivront sur le long terme.
J'aurais du prendre mon classeur d'exemples d'application de l'impression 3D, pour aussi montrer ce qu'il se passe dans tout les domaines, les gens découvrant encore tout ça.
C'était également l'occasion de revoir plein de connaissances, dont "Le Boc@l", le FabLab du Centre Social de Chemillé, chez qui nous avons pu faire la mise à jour de 6 FoldaRap vers la v3 mi-novembre, je vous en reparle bientôt !

--autres liens--
https://labomedia.org/on-etait-festival-d-off/
http://www.makery.info/2017/10/24/le-festival-d-ouvre-le-bal-dangers-capitale-connectee/
http://zbis.fr/festival-d-debrouille/