mercredi 31 juillet 2013

SummerLab 2013

La semaine après le workshop au FacLab il y avait le fameux SummerLab à Nantes !

DSCF5865

Album flickr : http://flic.kr/s/aHsjGLDedx

Il y avait un petit air de vacances, de woodstock, détente, sérendipité, rencontres, bidouillages divers, vélos couchés !

DSCF5966

DSCF5981

--
Quelques liens en vrac

http://etherpad.pingbase.net/summerlab
http://etherpad.pingbase.net/docsummerlab

http://www.pingbase.net/photos/index.php?album=summerlab-2013/

http://www.flickr.com/photos/paulav/sets/72157635456807849/

Debrief

https://www.youtube.com/watch?v=zAvMmnA4sTE
http://www.youtube.com/watch?v=lvSc5EJLEjA&feature=youtu.be
http://www.youtube.com/watch?v=NVJj-hpI6xc



FoldaRap - Emmanuel / toute la semaine
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
fait-main / système D / nomade


récupération de pièces dans des imprimantes avec Olivier Heinry
expériences avec le prototype #054
boite de rangement pour jeu de cartes ReFaire
pièce de trépied photo pour Théo
tests de vitesse, nouveau record à 100mm/s
test d'utilisation de Cura 13064, ça marche !
fabrication de moustaches

vendredi 26 juillet 2013

Workshop FoldaRap au FacLab

Il y a quelques semaine c'était workshop FoldaRap au FacLab, pour construire 6 machines ^^

DSCF5822

Album flickr : http://flic.kr/s/aHsjGQiwhi

--
Deux articles lu à ce moment là, que j'aime bien pour leur coté "synthèse" : sur Libération et InternetActu

lundi 22 juillet 2013

Open source is Permaculture

Finalement voici sans doute le nom du modèle qui englobe tout les sympathiques mouvements qu'on aime bien associer dans la grande Transition actuelle (dont AMAP+Sharing+3ème révolution industrielle, Do-it-yourself, open-source, Makers,...)

image trouvée via prise2terre et une rapide recherche sur "permaculture"


C'est une petite réflexion qui m'est venu ce matin en lisant le dernier Kaizen n°8 (très bon magazine en passant), et surtout son dossier sur la permaculture. L'article sur fr.wikipedia n'est d'ailleurs pas à jour car il ne désigne plus seulement une méthode d'agriculture permanente, mais de culture/société/civilisation permanente (où le centre Songhaï serait un prototype exemplaire à l'échelle d'un grand village en réseau avec d'autres centres similaires 1, 2).

Ça peut paraître évident une fois qu'on l’énonce, mais sur le coup je me suis dis "tient en effet ce sont des principes qui peuvent s'appliquer à bien d'autres secteur que celui de l'agriculture" : on partagera le même postulat que tout est lié et que le design c'est concevoir les relations entre les choses (cf).
De manière à ce que l'ensemble du système soit le plus efficace/agréable/durable/etc. où l'on cherche seulement à faire aussi bien que la Nature, sans devoir attendre pour autant des millions d'années d'itérations et de sélection naturelle.

Justement, si les principes de l'open-source sont en train de s'imposer c'est qu'ils vont dans le même sens et qu'ils constituent des systèmes hyper-efficients (et ils vont s'imposer partout, simplement car ce sont des principes faciles à comprendre, et où se croisent intérêt individuel/général, au risque de faire un peu de dichotomie c'est valable même du point de vue des "gros pourris capitalistes" qui vont indirectement se transformer en des entités un peu moins malfaisantes, ce qui ne serait pas plus mal, mieux vaut les faire muter, autrement ils chercheraient à résister à leur disparition coute que coute) :


Économe en ressource
Principe du moindre effort powa : "80% des efforts sont fait au départ pour produire un premier système, 20% suffisent ensuite pour le maintenir et le faire évoluer".

Si il y a une chose que l'on devrait utiliser avec parcimonie c'est le temps et notre énergie, qui nous limitent bien plus que n'importe qu'elle autre ressources (même le symbolique pétrole pourrait se reconstituer une fois nos organismes dégradés sur quelques milliers d'années).

Ça tombe bien tout est un remix de l'existant quelle idée alors de toujours tout ré-inventer ? (ou prétendre que l'on crée à partir de rien).



En partageant toute les connaissances produites sans en empêcher leurs utilisations par d'autres (bouh les brevets!) on construit et alimente un bien commun. Et en mutualisant tout nos efforts on dégage alors une somme considérable de temps/énergie (d'autant plus efficace quand catalysé autours d'un projet, comme pour la wikispeed).
Toute cette créativité va donner lieu à une multitude de propositions d'idées, d'itérations, qui à l'épreuve du public vont survivre et se diffuser (cf la théorie des mèmes) ou non (ce qui me fait dire qu'on retrouve un principe de sélection naturelle, accéléré par la vitesse des communications et Internet).

Je prendrais encore une fois le projet RepRap comme merveilleux exemple de tout cela. En ayant donné naissance à une quantité d'initiatives, de projets, d'entreprises, etc. uniquement du fait de partager des briques de connaissances que chacun peut ré-assembler à sa guise (quelqu'un me disait que c'était souvent propre à l'approche hacker que de voir le monde et les objets comme un ensemble de briques re-configurables, on garde ce qui est bien et nous intéresse, on change le reste).

J'ajouterais volontiers un point "collaboratif" mais en précisant que c'est de manière stygmergique (1,2), pas besoin de grande organisation hyper carré, chacun bosse dans son coin ou avec d'autres.
Dans ce gros chaos créatif le fait de tout partager permet de collaborer de manière indirecte et asymétrique, à la hauteur de ce que chacun peut/veut faire, tout le monde s'inspirant de tout le monde :D

Résilient
Une idée partagée se multiplie (au lieu de se diviser).

C'est l'avantage de l'immatériel, on crée ainsi une abondance (qui va permettre de générer d'autres idées et faire une sélection) et par conséquent elle aura plus de chance de survivre, c'est aussi une manière simple de se protéger, il est plus difficile de couper une forêt qu'une brindille, voir même peut avoir l'effet inverse (cf).
(en restant dans le thème tout en divergeant un peu, j'aime bien terminer toutes mes présentations en racontant que si je consacre autant de temps aux tiers-lieux de fabrication (fablabs & co), déjà c'est parce que j'aime ça, mais aussi parce-qu'à long terme c'est simplement une question de survie: ils contribuent à augmenter la résiliences des communautés en nous rendant un peu plus autonome).


Il y en aurait sans doute d'autres à relever, mais ce sont ces deux principaux attraits je voyais dans l'open-source (ressources/résilience) qui me font maintenant dire que ce sont des manières de créer et partager qui s'inscrivent naturellement (huhu) dans une idée de permaculture.

Et il n'est pas bien difficile de s'y mettre, pas à pas, kaizen ;-)

(on bascule pas dans l'open-source du jour au lendemain, ça se fait progressivement à force de s'en nourrir, "kaizen" étant justement une méthode de changement par petits pas)

mardi 16 juillet 2013

Tu Imagines, Construis !

Mini-compte-rendu de ce super festival de 2-3 jours à Rennes :)

DSCF5765

http://imagines-construis.bretagne.fr/

L'album complet sur Flickr : http://flic.kr/s/aHsjGPpS6n

Comme souvent, c'est court, intense, on y croise plein de gens, certains qu'on connait d'autre qu'on rencontre enfin pour la première fois, et on s'amuse bien ;-)