samedi 27 février 2010

Pratique plastique, semaine #19

Extrait des expérimentations visuelles de la semaine.

La première, dans un esprit un peu technique (inspiré par les réalisations de Mark Weaver pour GOOD)

(cliquez pour voir en grand)

Tandis que celles-ci font suites aux travaux de l'expérience #4 (voir le post précédent), sur l'observation de fruits et autres "emballages" naturels.
Après le kiwi et l'orange, au tour de l'anis étoilé de se faire photoshoper :



Pour l'uv5 (la partie "pratique plastique" du diplôme) j'imaginerai bien croiser les deux principes, dans l'idée d'exprimer le biomimétisme ça rendrait peut-être bien :)

mercredi 24 février 2010

L'économie "bleue"

Les chercheurs de tendance annonçaient que le bleu allait devenir la nouvelle couleur pour représenter l'environnement à la place du vert (pour se démarquer du greenwashing toussa)...et on peut dire qu'ils voyaient juste.

Gunter Pauli (dont je conseillais de voir la participation à la conférence Lift-France 09 dans ce précédent post) nous annonce donc le lancement d'une "économie bleue" : "The Blue Economy", qui est en fait un rapport issu du Club de Rome et identifiant 100 innovations qui pourraient créer 100 millions d'emplois en seulement 10 ans.

Chaque semaine pendant deux ans il publiera un "cas" extrait de ce livre/rapport.
Le premier, qu'il évoquait lors de la conférence, est le "vortex" ou comment on pourrait produire très facilement de l'eau potable à partir des eaux-usées ou salées (technique de l'osmose inverse).

Une des technologies dont il parlait qui m'intéresse le plus est celle de la synthèse de la soie (araignée, vers). Car la pistes que j'aimerai bien développer pour l'uv4 est celle de la "bionique", en imaginant donc des concepts d'emballages conçus à base de soie :)

Rhaaa je voudrai pouvoir participer, faire quelques chose, devenir membre du Club de Rome...J'ai vu qu'il y a des possibilités de stage d'ailleurs, mais soyons patient...^^

Sites :

ZERI : Zero Emissions Research and Initiatives
The Blue Economy
The Club of Rome

dimanche 21 février 2010

Un petit peu d'origami

...Avant de partir pour ce dernier jour de vacances, direction la Japan expo de Marseille ^^

mardi 16 février 2010

Tabouret en carton // Corrugated board stool

Ou comment réutiliser le carton d'emballage d'une mezzanine Ikéa (la fameuse déjà cité avant)


Après avoir acheté des meubles vendus à plat et les avoir montés, il reste toujours des cartons plus ou moins grands.
Impossible de jeter ça !
Et d'un autre coté (en cas d'apéro, ou bien de l'arrivée inattendue de toute la classe par exemple...) mon appart' manquait cruellement d'assises.

En cherchant donc comment fabriquer des tabourets en carton, vraiment solides et avec le moins d'intervention possible, j'ai finalement opté pour une structure simple mais efficace.

Avec juste un cutter.

vendredi 12 février 2010

Gunter Pauli, on biomimetism

Voici ce que nous dit sa bio :

Gunter Pauli founded and directs ZERI, the "Zero Emissions Research Initiative" of the United Nations University in Tokyo, redesigning manufacturing processes into non-polluting clusters of industries. He has written eight books which have been published in twelve languages. Among his long term ambitions, Gunter Pauli wishes "to contribute to sustainable social, economic and humane development worldwide, in which entrepreneurship plays a critical role not only for business, but also at a cultural, social, political and ethical level".


Gunter Pauli Lift France 09 interview (EN)

Mais prenez donc 45 min pour regarder sa présentation lors de la conférence :

jeudi 11 février 2010

Un postulat -Naturel- (1/3)

Il y a encore beaucoup de réflexions que j'ai envie de partager ici.
Mais aujourd'hui je crois qu'il faut commencer par celle qui est un peu à l'origine de tout.

Qu'est ce que le design ?

Dans mon tout premier post j'évoquais déjà cette question récurrente.
Après quelques hésitations, voici donc un essai assez libre commencé durant l'été :

mercredi 10 février 2010

Bref compte-rendu de lecture

Plus exactement du "Rapport des états generaux de l'industrie"

Il fait 105 pages, ça fait un peu long à lire mais il y a quelques passages intéressant...

Voici mes notes de survol en brut et en vrac (de la partie II et III) :

Défis démographique, âge, alimentation, concilier production de masse et différienciation/personnalisation

Développement durable, nouvelles solutions, réduction

Satisfaire consommateur, personnaliser, participer à la création, "rêve", Service

Recyclage et biosourcé (matériaux) = enjeux stratégiques

Bien de consommation, accent à mettre sur création, innovation, immatérielle, collaboration, évolution sociologiques, projets transversaux, décloisonnement

Matériel de transport

...Notamment pour appuyer certaines de mes affirmations dans ma démarche de projet. Il faudrait trouver comment intégrer cela dans l'oral de juin, ça pourrait ptet faire une bonne accroche ^^

dimanche 7 février 2010

Profiterolles de noël

Bonnes vacances pour les chanceux étudiants de la Zone B que nous sommes. D'ailleurs je vais pouvoir en profiter pour poster quelques sujets en attentes, dont celui-ci...qui remonte à deux mois :

On cherchait une idée de dessert pour noël et puis...
"profiterolles + praline ça existe ?"
Aussitôt testé par notre Domi en chef, improvisant ces sortes de délicieux schtroumphf-noël ^^


Il faut juste 3 choses, des choux, de la praline, et un peu de chantilly...

samedi 6 février 2010

Codehunters

(Pour rester dans le style de la photo de classe on dira...)

Une superbe animation post-apocalyptique découverte aujourd'hui, à voir en plein écran :


Codehunters from axisanimation on Vimeo.

(via vincentdidier.net un blog qu'il en est bien avec plein de choses intéressantes)

mercredi 3 février 2010

Expérience #4, poursuite plastique

Quelques travaux de manipulation sur le kiwi et l'orange :

 
  
 

mardi 2 février 2010

La réutilisation, avenir de l'emballage ?



 Dans la "formule" des 3 R que sont "recycler, réduire et réutiliser" voilà deux fois en quelques jours que je lit des articles suggérant que la réutilisation est l'axe de progrès le moins exploré aujourd'hui dans l'emballage (et donc une futur tendance).

http://www.dexigner.com/product/news-g19865.html

http://www.packagingdigest.com/blog/Common_Sense_and_Sustainability/29887-Sustainable_Packaging_Focus_on_Reuse_in_2010.php?rssid=20547


Voir également d'autre tendance en Re sur ce post de JoAnn Hines (Packaging Diva) chez Amazon : Rethink the green packaging paradigm )

Ces "R" semblent largement partagés, je trouvais donc curieux qu'il y en est un en particulier qui se dégage du lot. (Peut-être une piste à creuser du coup)

E. Leclerc fait le tri et allège encore ses produits

Vendredi dernier je n'avais pas pu m'empêcherde prendre ce panneau de pub en photo.

Il semble que E.Leclerc fasse de grands efforts dans cette démarche de suppression d'emballages de l'ensemble de sa gamme.

Cela est confirmé par plusieurs sources, dont cet article que l'on m'a envoyé aujourd'hui (merci Quentin :)

"Leclerc déclare la guerre aux emballages superflus
La chaîne de supermarchés Leclerc, emmenée par l'omniprésent Michel-Edouard, supprime les emballages sur certains produits vendus dans ses magasins.
La marque du groupe, la Marque Repère et sa désormais fameuse cible rouge, s'est déjà séparée de certains emballages. Les tubes de dentifrice par exemple, qui seront dorénavant vendus "nus". L'opération de suppression des emballages de la Marque Repère avait déjà commencé l'année dernière, et quelques 700 tonnes de carton avaient été économisées en une seule année. Comme Amazon l'avait déjà fait en son temps.
Leclerc passe ainsi tous ses produits au crible et essaie d'en simplifier l'emballage au maximum, sans pour autant nuire aux fonctions de conservation et d'information de celui-ci. On peut ici rappeler que la marque de Michel-Edouard est coutumière du fait puisque c'est déjà elle, qui au milieu des années 90, avait supprimé la distribution de sacs plastiques gratuits dans l'immense majorité de ses magasins. D'un milliard de sacs distribués par an, il n'y en a aujourd'hui plus que 50 millions. Soit 4000 tonnes de plastique économisées par an.
L'enseigne cherche ainsi à agir en faveur du développement durable, et s'inscrit dans la logique de réduction des déchets du Grenelle Environnement. Des efforts conséquents, donc, et dont la concurrence devrait s'inspirer prochainement."

(Article lu chez www.marcelgreen )