lundi 14 juin 2010

Astuce pour se servir d'une brique // Comment éviter le "glop glop"

Heureusement qu'il n'y a pas de date de péremption sur les brouillons, ça faisait longtemps que ce post était en préparation ^^'


Au départ cette image m'avait fait repenser à une astuce apprise par un ami (thanks Pierre), et qui permet d'éviter le "glop glop" que peuvent faire les briques de liquide.

"Han c'est trop bien, mais comment ça marche ?"

Déjà le problème :
(vous aurez peut-être reconnu l'image d'un post précédent ^^)

Si le flot de liquide n'est pas continu, c'est simplement à cause de l'air qui cherche à prendre la place du contenu, et son seul choix est de passer par le goulot.
Les astuces bien connues pour contrer cela : faire un trou, arracher un coin...enfin du moment que l'on crée un appel d'air (avec l'inconvénient de perdre la fonction hermétique de l'emballage).

Pourtant il existe un moyen simplissime pour avoir un écoulement fluide, et sans avoir à faire de trou ni rien !

Il suffit de retourner la bouteille/brique...


Prise ainsi (le volume liquide sous la ligne de l'ouverture) l'air peu rentrer facilement et résultat plus de "glop glop", ce qui permet d'être plus précis et de ne pas en mettre partout (le matin mal réveillé par exemple :p).
On pourra toujours caler le verre contre le bord de la brique si on a peur, bien qu'il y est peu de risque.


Du coup je m'interroge... Pourquoi rien ne suggère cette utilisation ? Pourquoi les becs verseurs sont-ils toujours orienté vers le bord le plus proche ?
Sens d'utilisation non perceptible, mégarde des usagers, ou aspect oublié dans la conception ?
Exemple sur cette brique, où même le mode d'emploi inscrit sur le dessus indique un sens qui, comme on vient de le voir, ne favorise pas l'écoulement. Pourtant c'est juste une question de physique.


Il suffirait de repenser l'affordance comme on dit (capacité d’un objet à suggérer sa propre utilisation) du contenant pour guider vers d'autres habitudes. Typiquement grâce à une poignée, une forme ou une zone pour attirer la main, etc.


Voila donc pour cette petite réflexion quand à l'usage d'un objet pouvant paraître simple au premier abord.
En espérant que ça vous soit utile la prochaine fois que vous ayez à utiliser une brique, ou pour d'autres car ce principe de physique fonctionne pour tous les emballages, du moment que le bouchon est décentré ou que la forme le permet :)

1 commentaire:

  1. Les designers y ont pensé, ils l'ont mal ou ne l'ont tout simplement pas communiqué, ni sur le produit, ni sur son mode d'emploi, qui est souvent rédigé par quelqu'un d'autre et brouille encore l'affordance du produit. De plus, je trouve qu'en terme d'ergonomie, il est plus facile d'appuyer le gouleau du bouchon sur le bord du verre, même si ça ne favorise pas l'hygiène (mais bon, à force d'être asseptisé...)

    RépondreSupprimer