mercredi 21 avril 2010

L'obsolescence est un crime

Je ne supporte pas l'obsolescence programmée, ces produits toujours aussi nombreux qui ont été conçu dans le seul but d'être remplacés (ça c'est dit).

L'exemple qui va suivre n'est peut-être pas le pire mais c'est l'achat d'un essuie-glace qui a fait déborder le vase du raz-le-bol...

Dans cet objet seule la bande de caoutchouc nécessite d'être changé de temps en temps, et pourtant en magasin on ne trouve que des essuie-glace complets emballés dans leur belle coque en plastique.

Ajouter à cela des variations encore plus nombreuses que les modèles de voitures et ça donne un gâchis absurde.

Petite analyse comparative entre l'ancien modèle et celui encore neuf donc :


C'est un peu comme le jeu des 7 erreurs...
Basiquement la structure est la même, un grand arceau sur lequel sont accrochés deux petits arcs qui maintiennent la bande de caoutchouc contre le pare-brise.

Déjà le modèle affiché sur la boite ne correspond pas, on ne retrouve pas le profil du décrochement. Une erreur de référence peut-être ?



Tant pis, au final on aura pu faire avec et ça servira aussi pour les prochaines fois même pourquoi pas.

Les deux ont un corps en plastique, mais au touché le plus récent semble de moins bonne qualité, et un peu plus fin (une question de gain de matière on peut imaginer)


De plus on ne retrouve pas la structure en croisillon à l'intérieur.


Autre détail notable, la liaison entre le grand arceau est également différente (dommage au départ on pensais pouvoir intervertir ainsi cette pièce pour utiliser le neuf avec l'accroche de l'ancien).


Changement également de la composition du balais en caoutchouc, le précédent a une âme en métal incluse dans le corps du balais (visible au bout), pour le plus récent ce sont deux lamelles plus fines qui sont le long du balais, et seul les fines pattes de plastiques des petits arceaux maintiennent le tout.
Autrement ils ont les mêmes dimensions.


Passons le fait que la partie évidemment prévue pour lâcher est une très mince liaison entre le corps de la bande et la partie qui va racler la vitre...

Il y a un peu de jeu de chaque coté de la bande mais ça ne semblait pas suffisant pour pouvoir l'enlever sans rien casser, dans le cas du nouveau balais cela parait encore moins faisable.

Et pourtant au final ce fut la solution, aussi simple que ça puisse paraître.
Sortir les bandes en tirant doucement dessus vers l'extérieur, jusqu'à ce qu'un coté s'échappe.

Ou comment changer juste ce qu'il faut.
La prochaine fois pas la peine d'acheter un modèle identique au prix fort, il suffira d'en trouver un qui ai le même patin...


Apparemment il y a une dizaine d'années il suffisait d'emmener sa voiture au garage le plus proche pour qu'on vous remplace la bande usée par une nouvelle, les bandes étant fabriquées au kilomètre, stockées en rouleau, il suffisait de couper un morceau à la bonne longueur... pour seulement quelques francs.

C'est peut-être encore possible ? Seulement à présent il doit être plus intéressant de vendre une pièce complète que la seule partie qui s'use.

Tss il ne serait pourtant pas compliquer d'avoir une interface standard...


D'ailleurs à discuter essuie-glace j'ai découvert que certaines voitures utilisent un modèle qui semble beaucoup plus simple, uniquement constitué d'une lame de plastique souple.


Même sans armature extérieure ils arrivent à suivre la courbure du pare-brise et à rester plaqués contre, plutôt bien conçus donc (ou même pour la prise au vent), le seul inconvénient étant qu'ils semblent coûter bien plus cher que les autres...

[édit 04/05] Un article dans le monde parle d'ailleurs d'étendre la garantie sur les biens de consommation à 10 ans ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire