mardi 8 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 7 - see you !

Dernier panel du dernier jour : Vision, Mission, Organization, Operation


Petite capture de la trame, qui est complétée au fur et à mesure de cet ultime débriefing.

http://pitodido.org/ - le décompte de 40ans que se donne Barcelone pour passer du modèle actuel "Product In - Trash Out" à un idéal d'autosuffisance "Data In - Data Out".

ça parle aussi beaucoup plate-formes, pour partager, agréger, crowdsourcer... entre les FabShare, FabConnect, FabEconomy on risque de s'y perdre un peu :)

http://www.fablabconnect.com/
http://fabeconomy.com/
http://kokompe.cba.mit.edu/ (sans oublier la plate-forme "pilotage machine" curieux d'approfondir cette partie là un jour)

distribution de cadeau péruviens et photo de groupe

le rangement avait déjà bien commencé la veille


Finalement l'après-midi on va visiter la Fundaciò CIM avec Alenssandro/Vik/Massimo, je savais que ça avait bien progressé depuis le bootcamp qu'on y avait fait il y a 3 ans, mais pas à ce point là. RepRap BCN marche bien, 500-700 machines vendues depuis et plusieurs évolutions, ils ont aussi de chouettes projets dans les tuyaux, faudra essayer de garder contact, j'ai relevé quelques astuces et d'autres qui les intéresseront peut-être ^^ (open-hardware powa)



Dernière visite à la nouvelle FabHouse puis direction l'autre plage où tout le monde prend un dernier verre. Finalement elle avait raison, ça passe toujours aussi vite. L'an prochain il faudra prévoir plus ;)

lundi 7 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 6 - symposium


https://www.fab10.org/en/schedule

The Fab Symposium, la grande présentation finale.
Et les quelques morceaux que j'en garde (les conf' étant normalement filmées et disponibles quelque part) :

Antoni Vives (City of Barcelona)
Revient sur l'idée qu'il y a un manque dans les services publiques, ce qui les amènent au projet de FabCities, à mettre en place des espaces publiques ouvert, comme une expérience sur ce que peut être la fabrication numérique, fournir l'accès à des outils pour soutenir l'innovation/l'invention dans la citée, et le "fab movement".
Comme un nouveau standard des infrastructure publiques, empowering people.
(qui vont pouvoir pour certains créer leur propre activité par ex.)

Neil Gershenfeld
Présentation habituelle si vous avez déjà vu un de ses talk.
Néanmoins quelques infos intéressantes : lors de la White House Maker Faire il semblerait que Chevron ait promis 10M$ pour la US Fab Lab association,

Par la suite il mentionne une plateforme http://fabshare.org/ pour partager les projets des fablabs (concrètement pour le moment c'est un portail vers d'autres sites)

La Fabacademy, comme moyen d'éducation en p2p (oui et non, les cours sont dispensés par une personne mais les étudiants apprennent aussi entre eux).
Le site academany.org pour utiliser la même infrastructure que la fabacademy mais pour d'autres sujets

La monté de la Biologie "how to grow almost anything", vers un rapprochement fablab-bio-hackerspace et un jour une non-différenciation entre les type, également du fait de voir la maîtrise du vivant comme avenir de la fabrication (le graal de la matière programmable conduisant en quelque sorte à ré-inventer la nature).

re-petit historique de Fab1 à Fab10
Fab 11 : Boston, Cambridge
Fab 12 : China ! (ça c'est la grosse nouvelle)
Ce qui vaudra un curieux contraste makers/manufacturers en étant sur place là où la majorité des composants sont produits.


Patrick Yizhi Cai : the synthethic yeast (la levure synthétique)
Quelques principes rappelant ceux de la robotique
1) first, do not harm
2) maintain genomic stability
3) increase genetic flexibility

La production de nourriture prend une plus grande importance dans le champs des activités des fablabs (au vu de ce projet et d'autres liés à la culture, dans une idée d'autonomie)

Wikihouse,
http://www.wikihouse.cc/
Constat intéressant, aujourd'hui il n'y a plus qu'une dizaine d'entreprises qui construisent les maisons pour l'Angleterre quand il y en avait des centaines avant.
Et le modèle traditionnel d'habitat qui est plus un endroit consommateur que producteur (d'énergie/ressources), vu que le soucis premier est généralement une histoire d'investissement et de retour.

Foster+Partner : Building a lunar base
On avait déjà vu ce projet de l'agence spatiale Européenne, mais il semblerait donc qu'ils aient fait appel à ce cabinet pour réfléchir au concept. Ils mettent en avant leur soucis de travailler à l'économie des ressources et avec des matières locales mais malgré tout je doute un peu que ça soit toujours le cas.

Massimo Banzi
Du projet Arduino, à la construction de communauté en terminant par la nouvelle association "make in italy" qui regroupe les fablabs et makers d'Italie.


Vincent/Airbus
Outre une petite vidéo montrant à quel point ils ont réussi à intégrer le concept du fablab et du développement agile en interne (on se moque gentiment du spot de pub mais c'est déjà fort pour un géant de cette taille), le groupe travail sérieusement avec le MIT autours de ce concept de "matière numérique" au sens d'un assemblage programmable d'éléments simples (du coup fabriqués en masse).


Google
La présentation montrait plusieurs exemples de secteurs et de projets dans un tryptique OEM/poweruser/mass-market creation, pour montrer la différence entre la solution du fabricant, celle d'une communauté et celles issues d'une personnalisation de masse.
Un des exemple perturbant est celui des véhicules militaires, c'est chouette de co-construire des armes de guerre ?
Tout ça pour conclure sur le projet ARA du téléphone modulaire.
"On vous aime, venez travailler gratuitement pour nous :)"

Nike et l'économie circulaire
C'est amusant de voir comment ces sujets finissent par être compris (longtemps après), intégrés et sont à présent communiqué par ces grands groupe (open-green-make-washing?). Du moins ça peut parfois prêter à controverse...
"On a gaspillé les ressources pendant 20 ans mais à présent on est super"
En l’occurrence (après un discours au ton dramatique et probablement bien rodé) à présent Nike arriverait à teindre des t-shirt sans utiliser d'eau, du fait d'avoir investit dans une start-up anglaise qui travaille sur ce procédé.
En soit c'est super cool pour réduire la consommation d'eau, mais si en plus en ayant accès à des médiathèques/fablabs je peux fabriquer mon propre t-shirt, à quoi sert nike ? (sachant qu'au niveau utilisation des ressources ça serait probablement bien mieux que centraliser une production même si elle est moins consommatrice de qu'avant ^^)

Après le repas j'ai raté les premières présentations, on discutait projets et nouveautés avec Alessandro (Slic3r.org), et y'a des fonctions sympa qui vont arriver, pour spécifier différentes densités au sein de la même pièce par exemple :)

Même Jérémy Rifkin était là, enfin par téléphone, pour parler de son dernier livre "the zero marginal cost society"
(qui peut aisément croiser les fablabs sur l'idée "si tout le monde est capable de fabriquer n'importe quoi, comment vont se ré-organiser le travail/l'éducation/les loisirs)

Fondation McArthur,
Chouette vidéo pour dire que justement les choses évoluent constamment, d'autres changements s'imposent.

(en tout cas toujours mieux que celle de Nike qui sauve le monde)
Disrupting innovation festival
http://www.thinkdif.co/me

Benjamin Barber, If mayor were ruling the world
Ah celui-ci me disait quelque chose, j'avais déjà vu son TED : http://www.ted.com/talks/benjamin_barber_why_mayors_should_rule_the_world
Si je me souviens l'idée est que les maires sont les mieux placés pour agir en faveur de la société, étant à l'échelle d'une ville, tandis que les institutions au-dessus sont quelque peu superflues. Imaginez que chaque ville soit un peu comme un pays et que les maires travaillent de concert pour faire avancer les choses (il y a déjà une réunion annuelle).

IceLand
L'histoire des fablabs Islandais et de l'Innovation Center Iceland (sorte de cabinet public pour conseiller les individus et entreprises), qui ont contribué à réparer le pays après leur crise (la croissance n'étant pas lié à la réalité c'était inévitable). Les fablabs aidant à démarrer de nouvelles choses concrètes.

Vincente Guallart
à nouveau sur le sujet de Barcelone et des "FabCities" :)

Puis remise des diplômes de la FabAcademy, et tout le monde se rentre doucement
(faut dire aussi que depuis ce matin il pleut par averses régulières...)


En me relisant je me dit que mes notes pourront paraître un peu critique, mais dans l'ensemble c'était quand même intéressant ^^
Si l'an dernier on voyait déjà l'importance grandissante accordé par les acteurs traditionnels (privés et publics) au mouvement fablab/makers, à présent ça se traduit en projets concrets.
Je suis curieux de voir ce que vont donner les deux prochains rassemblement, particulièrement celui en Chine, chez qui d'ici là il y aura autant de fablabs que dans le reste du monde lançait Neil.

= à lire/voir/écouter ailleurs =
http://www.makery.info/tag/fab10/
http://makingsociety.com/2014/07/fab10-core-building-fab-lab-community/
https://twitter.com/search?q=%23fab10
http://postdigitalnode.com/2014/07/09/fab-10-barcelona-saturday-5th-july/

dimanche 6 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 5

Fab Festival 2nd day, mais le truc du jour c'est la visite du "Green FabLab" de Valldaura :)

http://www.valldaura.net/greenfablab/


Un véritable lieu de vie, avec un très grande zone d'habitation, cuisine, buanderie, mais aussi des ruches, un poulailler, des terrasses cultivées (c'était un ancien monastère il semble). Le lieu est un peu isolé dans la montage et on est nombreux a ne plus vouloir repartir, ou du moins se dire qu'y aller en résidence pourrait être très chouette.
En contrebas et au sous-sol, on trouve les ateliers, des zones de travail, et des restes d'expérimentations architecturales à l'extérieur.
















En visitant le site je repensais à d'autres lieux dans lesquels j'ai pu trainer durant mon enfance, et ce sentiment de familiarité me fait dire que ce genre de FabLab va rapidement se multiplier partout dans le monde, car, excepté la partie fabrication, on peut supposer qu'il existe de très nombreux endroits au potentiel similaire :)

samedi 5 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 4

Aujourd'hui c'est Fab Festival ! Et on voit pas mal de monde entre les ateliers/tables rondes et stands qui exposent des projets au public.

https://www.fab10.org/en/fab-festival

le robot humanoïde Poppy

les Kuluska slippers


Beaucoup d'entre eux sont également listés aux https://www.fab10.org/en/awards
Si les mois précédents avaient été un peu moins chargé j'aurais sans doute participé également, ça aurait permis de montrer la FoldaRap et la Mondrian aux coté de la variante du FabLab Contéa :)


Puis petit tour par l'IAAC, où avait lieu un atelier de démontage d'appareils (http://www.greatrecovery.org.uk/)
Avec Adèl on se disait qu'un des minibuilders (http://robots.iaac.net/) pourrait être intéressant pour peindre des murs.


Pendant ce temps d'autres songent à éventuellement participer un jour à la FabAcademy.

vendredi 4 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 3

Partie expo, un projet intéressant : compressions de marc de café, de noix et d'oeuf, j'adore l'effet



04.07

Ce matin j'écoute d'une oreille en essayant de répondre à quelques mails.
Break, interview par une chercheuse (décidément il y en a de plus en plus sur le sujet^^)

Finalement j'ai pu rencontrer les Italiens du FabLab Contéa qui on forké la Mondrian ancienne version :)


la fabcar avance peu à peu

une des nombreuses table ronde / atelier

notre machine progresse ^^

celles des autres également (le plus intéressant étant la partie progammation, Gestalt)

http://www.pygestalt.org/VMC_IEM.pdf

jeudi 3 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 2


03.07

Ce matin on a vu arriver W.afate et j'ai pu discuter de nouveau avec Vik Olliver (reprap^^) et Illian, c'est cool. Reste à retrouver les italiens de Falla3D.
Une info intéressante lors des présentation-projet après les présentation de labs : Dassault offrirait une licence commerciale de Solidworks a tout les fablabs enregistrés à la FabFoundation.

lunch

Suite du workshop "machine that makes", et avancement de notre prototype en carton plume, demain on fait l'élec. ^^




explication par Thomas Landrain de l'évolution de la campagne de La Paillasse ^^

http://www.iaacblog.com/blog/2014/fab10-day-2-highlights/

mercredi 2 juillet 2014

FAB10 Barcelona - Day 1


02.07
Le grand rassemblement.
En introduction Neil G. revient sur le commencement, à Fab1 ils n'étaient qu'une dizaines et ne pensaient pas encore que cet événement deviendrait annuel (le nom est venu rétrospectivement), puis il y eu Fab2 en Norvège (20 personnes), puis Fab3, Fab4 où le nom fut choisi comme une blague rapport à un film du même nom qui sortait au même moment... chaque édition réunissait de plus en plus de monde, et les choses ont commencé à devenir géante à partir de Fab7 (Lima), Fab8 (Nouvelle-Zélande), Fab9 (Japan), et à présent Fab 10 !
Notez déjà que l'an prochain Fab11 aura lieu à Boston, retour au berceau, et ils sont effrayé à l'idée de faire au moins aussi bien que cette édition ;)


à Neil succède Vincente Guallart.
Ce qui est particulièrement impressionnant avec Barcelone, c'est que les personnes derrière la fondation de l’Institut d'Architecture Avancée de Catalogne (IAAC, et du FabLab BCN) sont à présent en charge de l'urbanisme de la ville, et qu'il y a une véritable vision à long terme, comme une gigantesque expérimentation.
Il y a déjà 10 ans ils faisaient le constat que la ville devrait être conçue au service de ses habitants, et devait se transformer pour réaliser cet empowerment. L'urbanisme est né de cette utopie sociale, ils reviennent sur certaines décisions, réorganisent les flux pour favoriser les piétons aux voitures. Et dans cette piste de "soin" et d'empowerment de la cité vient donc cette idée de production locale et d'autosuffisance, et comme les librairies ont permis de rendre accessibles les livres et la connaissance auparavant, c'est à présent un réseau de fablabs publiques qu'ils mettent en place, avec comme objectif d'ouvrir fablab par district.
(quand on me pose la question du modèle économique, je répond toujours qu'au fond ça devrait être un service public, vu la quantité d'effets positifs générés par l'accès à ces outils/connaissances)
Aujourd'hui dans le Design Hub c'est l'équivalent de 10 fablabs en équipement qui est rassemblé!


S'en suive les présentations des nouveau labs, il y en a vraiment de partout, Ouest-Australie, Brésil, Amazone, Asie, Afrique,... Puis le traditionnel Fabbercise par Frosti (moment gym-tonique où tout le monde est un peu ridicule mais comme tout le monde y participe ça passe).

Dans l'après-midi une quinzaine de workshops sont prévus, dur de faire un choix :)

https://www.fab10.org/en/schedule

Hmm japanese craft ou fabcar... finalement ça sera "machines that makes", à la manière du cours du MIT, par Ilian Moyer et Nadia Peek. L'occasion de discuter avec eux de concepts de machines.


les traverses de la structure sont découpées dans un curieux contreplaqué, fibré ?

mannequins découpé laser, pour exposition projets textiles

une surface/miroire adaptative (in progress)

lunch time!

un astucieux et mignon concept de machine par Illian

le Design Hub expose également pas mal d'objets/projets

retour au FabLab BCN, oh un véhicule ^^

manipulation de bras robot

entre temps d'impressionants assemblage ont été réalisés ôo

inauguration de l'antenne/fablab de Les Corts !

Comme dit avant, les fablabs constituent des briques d'un service publique, et ça c'est fort.